1. Accueil
  2. Tips PR
  3. #ProBonoRP – Communication et Relations Presse : À cause du COVID on a du temps et de l’expertise “à revendre”

#ProBonoRP – Communication et Relations Presse : À cause du COVID on a du temps et de l’expertise “à revendre”

À la tête d’une agence de relations presse, j’occupe une position privilégiée d’observatrice et d’actrice de l’actualité et de la communication.

Comme l’expliquait remarquablement Mathieu Maire Du Poset, les media- comme nous tous d’ailleurs – ont démarré cette période par une phase de sidération. Mais si Mathieu appelait de ses voeux, une seconde vague de reconstruction, force m’est de constater qu’en fait de réflexion, on est passé à une phase “mordibo-dépressive”.

On peut s’en désespérer ou se battre.

Chez StoriesOut, nous avons évidemment choisi la seconde voie.

Cette année, nous fêtons notre 10ème anniversaire – Je ne surprendrai personne en disant que le COVID-19 n’est pas exactement le cadeau auquel je m’attendais pour célébrer notre première décennie…

En fait de cadeau, comme la plupart de nos consoeurs et confrères, nous avons perdu des clients, d’autres ont repoussé le démarrage de leur campagne de communication, d’autres encore ne répondent pas aux relances (j’espère qu’ils vont bien!) alors que dans le même temps (le 16 mars pour être précise) nous accueillions une nouvelle collaboratrice au sein de l’agence.

Onboarding express – et de qualité, et hop là, tout le monde en télétravail !

Nous voici donc, répartis dans nos chez-nous à travailler avec nos clients sur leurs meilleurs axes de communication, à échanger avec les journalistes, eux-mêmes confinés entre leur canapé, leur cuisine et leurs enfants à proposer des histoires, des actualités des commentaires.

Et nous avons la chance de pouvoir raconter et accompagner de belles histoires : SchoolMouv, Morning Coworking, Vroomly, Lyf Pay, PayPlug, Mailo, Smiile, Yespark, Weglot, wilov, ForePaas, Claranova, etc.
Pendant ce temps, certains de nos clients sont contraints d’entrer en hibernation.

Pendant ce temps aussi, deux fois par jour, nous avons un call d’équipe pendant lequel nous prenons le temps de parler d’autres choses que de boulot… en mode machine à café. En quête de bonnes nouvelles, de quelque format qu’elles soient. Mais des bonnes nouvelles. Pour changer.

Et si… Et si, on tentait, humblement, à notre échelle, de produire de la bonne nouvelle ? de l’entraide, de l’écoute ?

Et voilà, on vient de créer le concept “ProBonoRP” – Le Covid nous donne du temps et de l’expertise à revendre ? Donnons-les !

L’idée est simple : aider GRATUITEMENT les entrepreneurs, DirCom, COM qui s’interrogent sur leur communication en temps de pandémie.

Et le faire selon nos valeurs : dans la mesure de nos disponibilités, avec bienveillance et bonne humeur.

Qu’en dites-vous ?

Article suivant
La communication post-confinement : une question de temporalité

Catégories

Menu