Les données ouvertes (« open data ») vont devoir prendre le virage de la décentralisation. Par Nicolas Terpolilli, Chief Data Officer chez OpenDataSoft

Menu