Le Groupe Hammel devient Ayor

Retour à la liste

ayor.png

Le Groupe Hammel devient Ayor et place l’innovation au coeur de sa stratégie industrielle

 

Le groupe familial souhaite consolider son identité et asseoir son leadership sur la gestion de l’eau dans l’habitat

 

 

Paris, le 21 novembre 2018 - Le Groupe Hammel, fondé en 1948 et devenu depuis leader du marché de la gestion de l’eau dans l’habitat, annonce aujourd’hui son changement d’identité ainsi qu’une réorganisation de ses activités. Désormais consolidées sous le nom d’Ayor, les 7 familles de produits de la structure familiale s’inscriront dans une dynamique d’innovation industrielle et de coopération avec en ligne de mire l’accélération du groupe à l’international.            

Fort d’un chiffre d’affaires de 150M€ en 2017, 35 millions d’articles livrés par an et 400 collaborateurs répartis dans 9 pays, Ayor a su s’imposer comme industriel leader dans le gestion de l’eau dans l’habitat. Le groupe réunit 7 familles de produits : robinetterie, douche, meubles, ainsi que chauffage, traitement de l’eau, adduction et hydrocablé. Une expertise vaste qui confère à la société un leadership naturel sur l’ensemble de ses métiers.

Technologie de pointe et R&D

L’Ayor LAB incarne le mieux cette vocation : imprimantes  3D, bancs de tests et bancs d’essais sont au mains d’ingénieurs R&D qui développent des produits toujours plus innovants, simples d’utilisation et aux coûts marginaux compétitifs. Les douches connectées Elmer ont d’ailleurs permis au groupe de remporter le Prix de l’Innovation au CES de Las Vegas en janvier dernier. Un succès suivi par l’obtention du Prix de la Connectivité lors de la 11ème édition du Trophée du négoce en juin, ainsi que le Prix de l’Innovation lors d’Equip’Hotel le 11 novembre dernier.

“Nous souhaitons simplifier notre organisation et réunir nos métiers sous une identité claire, simple et qui reflète notre culture de l’innovation. De distributeur à industriel, nous souhaitons aujourd’hui devenir un hub au sein duquel se dessine l’avenir de la gestion de l’eau dans l’habitat”.

David Hammel, Président du Conseil de Surveillance d’Ayor

Se mettre au diapason des méthodes startups

Le groupe réinvente également son organisation interne.

“Nous mettons en place des ‘squads’, à savoir des équipes pluri-métiers agiles qui s’avèrent bien plus efficaces que les méthodes d’antan de fonctionnement en silo. Nous nous mettons au diapason des méthodes startups les plus créatives car notre secteur d’activité, assez traditionnel, doit désormais fonctionner autrement”.

Mickael Hammel, Président du Directoire d’Ayor

Cette réorganisation amènera donc des chefs de projets, acheteurs, ingénieurs, approvisionneurs ou encore category managers à collaborer ensemble sous la forme de Business Units autonomes, chose peu courante pour une entreprise de cette taille.

Si l’objectif à court terme est d’agrandir ses équipes et renforcer ses capacités de production, Ayor souhaite rapidement développer sa croissance en France et à l’international. Croissance organique, croissance externe et développement continu des lignes de produits forgent la stratégie long terme du groupe. Tout en n’excluant pas d’enrichir leur catalogue de nouveaux venus...

En toile de fond, une mission claire : demeurer le partenaire privilégié des installateurs professionnels et grossistes.

À propos d’Ayor
Créé en 1948, Ayor (anciennement Groupe Hammel) est devenu en 70 ans le leader du marché de la gestion de l’eau dans l’habitat.
Structure 100% familiale, la société fonde sa stratégie sur l’innovation et la distribution omnicanale afin d’anticiper la révolution des usages et de se projeter sur ce que sera la maison de demain. Ayor conçoit  sept familles de produits pour apporter des solutions innovantes, performantes et fiables, qui facilitent toujours plus le travail de ceux qui installent (installateurs professionnels et particuliers).
Distributeur devenu industriel, Ayor a su s’imposer comme leader en France et à l’international, et compte désormais plus de 400 collaborateurs à travers le monde et 150 M€ de chiffre d’affaire.    
 

 

Top