Ulule et BNP Paribas devoilent une enquete Opinion Way

Retour à la liste

ulule-medium.jpg

                                                

Ulule et BNP Paribas dévoilent une enquête Opinion Way sur la relation entre les jeunes et l’entrepreneuriat

 

Plus de la moitié des 18-35 ans (54%) songent à créer leur entreprise.

Ils sont 84% à plébisciter une meilleure complémentarité entre banque

et financement participatif.


 

Paris, le 6 décembre 2017 - Ulule et BNP Paribas collaborent depuis plusieurs années sur des programmes à destination des créateurs et des entrepreneurs. Les deux partenaires dévoilent aujourd’hui une enquête réalisée par Opinionway auprès des 18-35 ans qui vise à comprendre les aspirations et les attentes de la jeune génération.

 

Une aspiration forte, mais une disparité persistante entre hommes et femmes

Premier constat : plus de la moitié des 18-35 ans interrogés aspirent à créer leur entreprise (54% des répondants). Ce chiffre monte à 57% chez les 18-24 ans, les fameux “milléniaux” qui ont grandi avec les outils digitaux (pour mémoire, Ulule a été crée en 2010 et 55% des utilisateurs de la plateforme ont entre 18 et 35 ans).

Derrière ces très bons chiffres, qui confirment les résultats d’autres études parues ces derniers mois sur le regain d’appétence des français pour l'entrepreneuriat, se cache pourtant une disparité frappante entre les hommes et les femmes : si 61% des hommes interrogés se déclarent attirés par l'entrepreneuriat, les femmes ne sont “que” 47% à répondre positivement à cette question. Par le passé, Ulule et BNP Paribas ont lancé plusieurs initiatives spécifiques à destination des femmes entrepreneures.

“Aujourd’hui, 52% des inscrits sur Ulule sont des femmes” explique Alexandre Boucherot, le président fondateur d’Ulule. “Nous sommes donc bien placés pour adresser le sujet de la féminisation de l’entrepreneuriat. C’est un sujet de société majeur, car la parité ne doit pas uniquement se jouer dans les conseils d’administration et à l’Assemblée nationale. Il faut donner aux femmes entrepreneures les meilleures chances de succès au moment où elles se lancent”.

 

Prendre en compte l’impact sociétal et environnemental

Autre enseignement fort de l’étude : 82% des personnes qui déclarent songer à la création d’entreprise affirment vouloir prendre en considération les impacts environnementaux et sociétaux de leur future activité. Pour Alexandre Boucherot, “C’est une excellente nouvelle. Créer une entreprise, ce n’est plus uniquement “faire du business”, c’est aussi se poser la question de son empreinte pour la société et pour la planète”. Ulule est d’ailleurs certifié “B Corp”, un label international qui vise à remettre l’intérêt général au cœur de l’entreprise et qui certifie un modèle entrepreneurial engagé et responsable.

 

Accès au financement et accompagnement : les deux principaux enjeux

Principale contrainte pour les futurs entrepreneurs : le financement. 39% des personnes interrogées estiment que les difficultés d’accès au financement constituent un frein majeur à l’entrepreneuriat en France. Au delà de la simple obtention d’un financement, l’accompagnement est un critère essentiel : en effet 61% des personnes interrogées estiment qu’un accompagnement personnalisé doit être proposé, car d’autres freins persistent, notamment le manque de connaissances business (29%) et la peur du risque (33%).

Enfin, parmi les 70% de jeunes entrepreneurs qui connaissent le financement participatif, 84% plébiscitent une meilleure complémentarité entre crowdfunding et offre bancaire et 59% ont envisagé de cumuler financement participatif et bancaire dans le cadre d’un lancement de projet. Ces derniers chiffres viennent appuyer l’initiative inédite d’Ulule et BNP Paribas qui ont récemment annoncé le lancement d’une offre de financement complémentaire permettant d’obtenir un prêt bancaire après avoir financé un projet sur Ulule.


 

Les jeunes et l’entrepreneuriat en détails :

 

Le désir d’entrepreneuriat chez les millennials par tranche d’âge :

-57% des 18-24 ans

-55% des 25-29 ans

-50% des 30-35 ans

 

Une prédominance encore masculine pour l’entrepreneuriat :

-61% des hommes interrogés ont une appétence pour l’entrepreneuriat et y ont songé

-47% des femmes interrogées ont une appétence pour l’entrepreneuriat et y ont songé

 

Les attentes des porteurs de projet :

- Les types de financement privilégiés par les jeunes porteurs de projet :

-une banque : 70%

-l’apport personnel : 61%

-le crowdfunding : 38%

-le financement public : 30%

-les business angels : 9%

 

Les principaux freins à la création d’entreprise selon les 18-35 ans :

-le manque de financement : 39%

-la peur de prendre des risques : 33%

-le manque de connaissance business : 29%

-le manque de confiance en vous : 19%

-le manque d’accompagnement : 17%

-le manque de soutien de vos proches  5%

 

Méthodologie

Etude réalisée auprès d’un échantillon de 1001 personnes âgées de 18 à 35 ans représentatif de la population française âgée de 18 ans à 35 ans. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Les interviews ont été réalisées du 5 au 10 octobre 2017. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

 

À propos de Ulule

Premier site de crowdfunding en Europe, Ulule.com permet le financement de projets créatifs, innovants ou solidaires, grâce à la participation des internautes. Plus de 20 480 projets ont déjà été financés avec succès, représentant plus de 95,8M€ de fonds collectés, auprès de plus d’1,8 million de membres dans le monde.

Les particuliers, associations ou entreprises déposent leur projet et détaillent un budget à atteindre, une durée fixe et des contreparties non-financières et exclusives qu’ils offrent en échange du soutien des internautes. Si l’objectif est atteint, le porteur du projet reçoit les fonds, réalise son projet et récompense ses soutiens grâce aux contreparties. Si l’objectif n’est pas atteint, les internautes ayant financé le projet sont remboursés sans frais.

Lancé en octobre 2010 à Paris, disposant de bureaux à Paris, Barcelone, Milan, Bruxelles et Montréal, Ulule est dirigé par Alexandre Boucherot, Co-fondateur de la plateforme, et Arnaud Burgot, Directeur général.

Pour plus d’informations: www.ulule.com

Top