Lumo ouvre son premier projet dans lAube et propose maintenant les 3 types denergies renouvelables : eolien, solaire, hydraulique

Retour à la liste

lumo.png

Lumo, la plate-forme de crowdfunding dédiée aux projets d’énergie renouvelable, annonce le lancement de sa première campagne de financement participatif d’un projet hydraulique, le Moulin de Courteron dans l’Aube. Avec ce nouveau projet, Lumo offre maintenant aux citoyens la possibilité d’investir dans tous les types d’énergies renouvelables : éolien, solaire et hydraulique. C’est aussi le premier projet de Lumo dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. C’est une étape importante dans le développement de Lumo.

Après 360 000 € déjà collectés dans le solaire en Poitou-Charentes, 500 000 € en cours de réservation pour le parc éolien des Brandes dans la Vienne, cette nouvelle offre hydraulique complète la palette et marque le passage symbolique du million d’euros investis sur la plateforme.

 

Faire revivre l’ancien moulin et produire de l’énergie verte

Courteron fut la 1ère commune de l'Aube (et l'une des premières de France) électrifiée par elle-même en 1868. 150 ans plus tard les fondateurs de la Compagnie Comtoise des Eaux Vives et de S2E Energie s’inscrivent dans cette tradition pionnière en rénovant le Moulin de Courteron en utilisant une technologie innovante. Ce dernier, une fois en fonctionnement et raccordé au réseau, produira près de 610 000 kWh/an soit la consommation de plus de 200 foyers (en électricité spécifique, selon chiffres ADEME).

 

La société des Eaux Vives de Courteron associe les citoyens à ce projet avec Lumo

Financé sur fonds propres, avec le soutien conjoint de l'ADEME et de la Région Champagne-Ardenne pour l’étude de faisabilité, et par un prêt de long terme accordé par le Crédit Coopératif, le projet fait également de la place à l’épargne citoyenne : 140 000 € sur un budget total de 966 000 € soit près de 18% sont réservés au financement participatif.

Dès à présent, les citoyens peuvent découvrir le projet «Les Eaux Vives de Courteron » sur www.lumo-france.com et déclarer leur intérêt pour faire partie des premiers à y participer ! Le lancement de la campagne de souscription débutera dans les prochains jours et durera près d’un mois et demi.

 

Comment fonctionne cette épargne participative ?

Les citoyens-internautes pourront épargner dans cette microcentrale hydraulique en achetant des obligations d’une valeur nominale de 25 euros émises par la société d’exploitation Les Eaux Vives de Courteron. C’est un produit d’épargne de long terme. Chaque année, l’épargnant recevra une annuité fixe correspondant aux intérêts et à une partie du capital remboursé progressivement. Une bonne façon d’épargner en ayant un impact positif sur l’environnement et en contribuant localement et concrètement à la transition énergétique

L’avancement du chantier de rénovation du moulin peut être suivi sur : http://www.moulindecourteron.fr/

Top