Lepopee dUlule en 2014 : une pincee de success stories, un zeste de projets insolites et une bonne dose de collaboratif

Retour à la liste

ulule.png

L’épopée d’Ulule en 2014 : une pincée de success stories, un zeste de projets insolites et une bonne dose de collaboratif

 

3.503 projets financés et plus de 13 millions d’euros collectés sur Ulule, la 1ère plateforme européenne de crowdfunding, en 2014

 

Paris, le 20 janvier 2015 - Ulule, la première plateforme de crowdfunding en Europe, dévoile son bilan 2014. Une année marquée par une progression dans le nombre de collectes, dans les montants récoltés (13 millions d’euros) et un engouement renforcé de la part de internautes (254.000 contributeurs en 2014 soit plus de 100.00 par rapport à 2013). Même si de nombreux secteurs sont représentés (films et vidéos, musique, solidaire et citoyen, editions, spectacles vivants, etc.) certains projets ont particulièrement attiré l’oeil du public comme le sauvetage de Nice Matin par ses salariés, la restauration d’une partie de l’Atelier du Peintre de Gustave Courbet par le Musée d’Orsay ou le projet de bande-dessinée multi-auteurs Envie d’ailleurs. 

Sur le podium de 2014 

Projet le plus important : Sauvons Nice Matin 
Devant la situation financière compliquée à laquelle faisait face les salariés du groupe Nice Matin, ils ont décidé de faire appel au crowdfunding pour racheter leur journal. Le projet, lancé du 4 août au 20 septembre 2014, a rassemblé 2.733 soutiens, plus de 376.000 euros collectés et une victoire finale au tribunal de commerce.

Projet le plus emblématique : Restaurons L’Atelier du Peintre
Acheté par l’état en 1920, grâce à une souscription populaire, l’Atelier du Peintre de Gustave Courbet renouvelle son histoire directe avec les amateurs d’art en récoltant plus de 155.000 euros auprès de 1.335 personnes pour participer à la restauration de cette oeuvre majeure. Ce projet, ouvert du 1er octobre au 16 décembre, signe également le plus gros projet culturel financé grâce au crowdfunding.

Projet ayant atteint le plus gros pourcentage : 1338% pour Envies d’Ailleurs
Ce projet de BD multi-auteurs porté par Katiaeven5 et qui visait un objectif initial de 50 préventes l’a atteint en 24h. 45 jours plus tard, le 30 septembre, le projet comptait 669 préventes soit 1338% de son objectif initial faisant de Envie d’ailleurs le plus gros dépassement d’objectif de 2014 et montrant ainsi l'appétence des internautes pour les projets d’éditions. 

Des gros montants, foule de contributeurs, mais pas que…. Zoom sur des projets insolites
Au delà de ces projets qui ont créé de nouveaux records dans des secteurs très variés, certains projets méritent également d’être mis en avant par leur caractère original, solidaire et collaboratif.  

Projet le plus rock’n’drôle : Les Fatals Picards : Le 1er DVD LIVE !
Grosse maison de disque, disques d’or, sélection à l’Eurovision… Et si la vraie richesse des Fatals Picards c’était l’incroyable fidélité de sa communauté ? Plus de 1 800 soutiens et 62.755 euros pour les aider à produire leur 1er DVD live. Qui a dit que l’objet DVD n’intéressait plus ?

Projet le plus houblonné : BAPBAP, Brassée À Paris, Bue À Paris
Une bière 100% “made in Paris”, c’est le pari fou de deux entrepreneurs, Edouard Minart et Archibald Tropres, qui souhaitaient “décapsuler Paris”. Ils ont donc choisi d’installer leur brasserie en plein coeur de Paris, dans le quartier d’Oberkampf pour mettre leur projet à exécution. Challenge réussi avec près de 600 soutiens et 54 000 euros collectés. Bières à vie, brasser sa propre bière, les ululeurs seront dûment récompensés.

Projet le plus connecté : Digitsole II 
Digitsole est la première semelle chauffante, connectée et interactive sur le marché, contrôlé via votre Smartphone. L’objectif est de contrôler votre chaussure à l’aide d’un simple clic sur votre smartphone, mais également de connaître en temps réel, la distance parcourue, le nombre de pas effectués ou même les calories brulées. 

Praujai le plu mal écris : BTMTV
Bescherelle Ta Mère était à l’origine un blog créé par Sylvain Szewczyk. Devant le succès de l’initiative (plusieurs dizaine de milliers de fans), ce bloggeur qui exposait les fautes d’orthographe dans les réseaux sociaux, affiches, promotions dans les grandes surfaces etc. a décidé de créer des sketch vidéos pour exposer les fautes et les contre-sens qu’elles peuvent produire. 

Projet le plus économie collaborative : The Sharing Bros
Ivan, Mathieu et Roro, sont jeunes, beaux et représentatifs d’une génération de diplômés en quête de sens. Ils se sont donc lancés le pari de traverser le continent américain en s’appuyant uniquement sur l’économie collaborative : co-voiturage, woofing, couchsurfing… et bien sûr grâce au crowdfunding pour financer la web-série qui témoignera de ce qu’est l’économie collaborative aujourd’hui. 

A propos d’Ulule 
Premier site de crowdfunding en Europe, Ulule.com permet le financement de projets créatifs, innovants ou solidaires, grâce à la participation des internautes. Plus de 6.695 projets ont déjà été financés, représentant 25 M€ de fonds collectés, auprès de 588.000 membres dans 140 pays.
Les particuliers, associations ou entreprises déposent leur projet et détaillent un budget à atteindre, une durée fixe et des contreparties non-financières et exclusives qu’ils offrent en échange du soutien des internautes. Si l’objectif est atteint, le porteur du projet reçoit les fonds, réalise son projet et récompense ses soutiens grâce aux contreparties. Si l’objectif n’est pas atteint, les internautes ayant financé le projet sont remboursés sans frais.
Ulule a été lancé en octobre 2010 par Alexandre Boucherot (fondateur du site culture et société Fluctuat.net, ancien DGA de Doctissimo) et Thomas Grange (fondateur du site Ados.fr, ancien Directeur de l'innovation à Doctissimo).
Pour plus d’informations: www.ulule.com

Top