FinFrog : la premiere offre francaise de micro-pret accessible au plus grand nombre

Retour à la liste

finfrog.png

Paris, le 6 mars 2018 - Face à la difficulté des Français à boucler leurs fins de mois, FinFrog propose un concept unique en France de micro-prêts pour aider les particuliers à financer leurs projets du quotidien.             

Les fins de mois difficiles : une réalité pour beaucoup de Français

2 ménages sur 3 sont à découvert au moins une fois par an, et 10 millions de français le sont de manière chronique tous les mois, avec un montant de découvert moyen de 450€ (selon la dernière étude publiée par Panorabanques).

Les offres actuelles de financement à court terme - principalement concentrées sur le crédit revolving et les découverts bancaires – s’avèrent particulièrement coûteuses pour les ménages, avec une facture qui peut monter jusqu’à 200€ par an.

Dans ce contexte, la start-up française FinFrog aspire à démocratiser l’accès aux financements de courte durée pour particuliers avec une offre simple, rapide et facile d’accès.     

Une offre simple et rapide avec des tarifs clairs

  • Les prêts proposés varient entre 200 et 600€ et sont remboursables en 1, 2 ou 3 mensualités.
  • La demande, qui peut se faire aussi bien depuis un smartphone que depuis une tablette ou un ordinateur,  prend moins de 5 minutes, pour une réponse dans les 24h et un versement des fonds en 48h. Une première en France.
  • Les tarifs sont clairs et sans surprise. À titre d’exemple, un prêt de 300€ sur 3 mois sera remboursé en 3 mensualités de 103€, soit un coût total de 9€. Une fois le prêt remboursé, il n’y a aucun engagement au-delà, ce qui différencie notamment FinFrog des offres de crédit revolving.

Une approche responsable et ouverte au plus grand nombre

FinFrog encourage un recours responsable à l’emprunt en appliquant des critères d’octroi stricts et protecteurs de l’intérêt des emprunteurs.

Par ailleurs, FinFrog veut pouvoir accompagner les mutations du monde du travail en finançant des indépendants, free-lance, CDD, de plus en plus nombreux et souvent non-éligibles aux offres de crédits classiques.

“L’ouverture aux étudiants, freelances, nouveaux travailleurs est en cohérence avec les mutations du monde du travail. Nous sommes fiers de proposer une solution aux projets du quotidien (et imprévus !) de nombreux français ! Nous avons, par exemple, aidé une élève infirmière à payer ses frais de scolarité, une journaliste indépendante à financer un reportage, un coursier à se racheter un vélo...” explique Riadh Alimi, fondateur de FinFrog.

Un modèle innovant, sécurisé et soutenu par des acteurs de référence

Inscrite à l’ORIAS en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif, FinFrog opère via un modèle de prêt entre particuliers : les fonds proviennent de particuliers qui souhaitent donner du sens à leur épargne en soutenant d’autres particuliers.

Afin d’assurer la sécurité des transactions bancaires et de garantir la protection des données de ses clients, FinFrog opère en collaboration avec MangoPay, filiale du Crédit Mutuel Arkea et Budget Insight, société française spécialisée dans la gestion sécurisée de données bancaires.

FinFrog est par ailleurs soutenue financièrement par BPI France, en tant que lauréate de l'édition 2017 du Concours d’Innovation Numérique.                     

A propos

FinFrog est une FinTech française fondée en 2016 par Riadh Alimi qui propose la première offre de micro-prêts 100% en ligne. FinFrog, immatriculée en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif, propose des prêts compris entre 200 et 600€ et remboursables en 1, 2 ou 3 mois.

Ouverte au plus grand nombre - de l’étudiant au retraité, du travailleur freelance à l’employé en CDI - la start-up  accompagne ses clients dans le financement de leurs projets du quotidien.

FinFrog encourage un recours responsable à l’emprunt en appliquant des critères d’octroi rigoureux, mêlant les acquis des acteurs traditionnels et les innovations de la Fintech.

FinFrog est soutenue par la BPI et lauréate du concours d’innovation numérique 2017.

Pour plus d’informations : finfrog.fr

Top