Les objets les plus partages entre voisins

Retour à la liste

smiile.png

Classement insolite
Quels sont les objets les plus partagés entre voisins en France ?
 

Paris, le 24 Janvier 2018 - Smiile, le réseau d’entraide entre voisins dévoile son classement insolite des objets les plus partagés en France en 2017. Le moins que l’on puisse dire c’est que les résultats sont plus qu’étonnants ! Décryptage.
Le classement réalisé en 2017 sur un panel de 350 000 utilisateurs révèle que les Français de plus en plus amateurs des réseaux d’entraides entre voisins, privilégient l’emprunt et le partage de proximité aux achats d’objets inutiles.

 

Le TOP objets les plus partagés

1- La star de l’hiver : l’appareil à raclette
Incontournable des soirées d’hiver, l’appareil à raclette sort son nez dès que le froid se fait ressentir ! Ceux qui n’ont pas la place dans les placards préfèrent l’emprunter à leur voisin dès qu’une envie de fromage se présente.

2 - Le meilleur ami des bricoleurs du dimanche : la perceuse
Elle est un indispensable pour les fans de décoration et les ardus du bricolage, cependant son prix est souvent bien trop élevé pour l’utilisation que l’on en fait. Il est donc plus judicieux d’emprunter la perceuse de son voisin pour faire quelques trous.

3 - La coquette des jardins : la tondeuse
Bien qu’encombrante et bruyante, elle fait son apparition quand le temps offre quelques rayons de soleil. N’en ayant pas l’utilité toute l’année, les Français sont ravis de pouvoir en emprunter une auprès de leur voisin pour profiter pleinement de leurs jardins.

Arrivent ensuite aux pieds du podium : les outils de bricolage, les livres, la machine à coudre, l’escabeau, l’appareil à fondue, les jeux de société et enfin le Karcher !

Retrouvez l’intégralité du classement des objets les plus partagés ainsi que les services les plus échangés  entre voisins en France : ici

Smiile c’est quoi ?
Smiile permet, carte à l’appui, de détecter en un rapide coup d’œil ce que nos voisins proposent en terme de services (gratuits ou non), de matériel (prêt, achat), ce qu’ils recherchent et les animations du quartier.

D’ailleurs 77% des partages sont proposés gratuitement, ce qui illustre cette valeure commune de Smiile et de sa communauté : la philanthropie.

À propos de Smiile
Fondé à Saint Malo en 2014 par David Rouxel, le réseau social Smiile aux 350 000 utilisateurs affirme clairement sa mission : faciliter le partage au quotidien. Grâce à lui, les habitants d’un même quartier ou d’une même ville peuvent mutualiser des objets ou échanger des services en toute confiance. Il génère des économies et apporte de nombreux services participatifs. Véritable connecteur, Smiile regroupe tous les acteurs de la vie locale sur une seule et même plateforme : habitants, collectivités, commerces de proximité, associations, et acteurs collaboratifs.

 

En savoir plus

Top