AirRefund devoile son classement des compagnies aeriennes les plus cooperatives pour indemniser les passagers de laerien

Retour à la liste

airrefund.png

AirRefund dévoile son classement des compagnies aériennes les plus coopératives pour indemniser les passagers de l’aérien


 

AirRefund a réalisé un classement de 30 compagnies aériennes pour évaluer leurs performances en termes de délais moyens d’indemnisation des passagers en cas de perturbation - avec un écart de plus de sept mois entre le premier et le dernier


 

Paris, le 30 juin 2016 - AirRefund le spécialiste international de l’indemnisation des passagers du transport aérien, publie son classement des compagnies aériennes les plus efficaces pour gérer les demandes d’indemnisation des passagers ayant subi des incidents sur leurs vols : retards, annulations, refus d’embarquement.

Les grands gagnants et les mauvais élèves
En tête du classement arrive la compagnie belge Jetairfly (appartenant au groupe TUI) avec un délai moyen d’indemnisation de 1 mois et 10 jours. Elle est suivie de près par Open Skies spécialisée sur le Paris/New-York (1 mois et 16 jours), et par British Airways (1 mois et 23 jours).

En queue de peloton, figurent la Malaysia Airlines, avec un délai de traitement de 7 mois et 17 jours, TAP Portugal avec 8 mois et 15 jours, et Aigle Azur, la compagnie française spécialisée sur certains pays d’Afrique et sur le Portugal, qui atteint une moyenne de 8 mois et 23 jours.

Côté français, Air France réalise une belle performance en se classant à la 8ème position, avec un délai moyen de traitement des dossiers de 2 mois et 12 jours et easyJet arrive en 13ème position (2 mois et 25 jours). Quant à Hop!, la filliale d’Air France, elle arrive seulement à la 18ème place (3 mois et 16 jours).

En fin de compte, on peut souligner un écart de plus de 250 jours entre la mieux classée (Jetairfly) et la moins performante (Aigle Azur)… soit plus de 7 mois d’écart au total.

Classement disponible ICI

Différents types d’incidents
Le classement réalisé par AirRefund souligne également les différents types d’incidents pour lesquels des dossiers ont été traités pour chaque compagnie (part de chaque type de perturbation - retard, annulation ou refus d’embarquement - dans le total des dossiers confiés à AirRefund).

Si, pour la plupart des compagnies, une grande majorité des dossiers traités concerne des retards, certaines semblent pratiquer beaucoup les annulations de vol, comme Brit Air et Open Skies, avec des totaux respectifs de 86,5 % et 90,2 % des dossiers confiés à AirRefund par ses passagers. Quant à Royal Air Maroc, elle est la championne du refus d’embarquement, avec un total de 10,7 % des demandes d’indemnisation confiées à AirRefund. Annulations et refus d’embarquement sont bien souvent les conséquences de pratiques commerciales visant à optimiser le remplissage des avions et donc leur rentabilité. Il est en effet beaucoup plus rentable pour une compagnie de faire voler un avion rempli à 100% plutôt que deux avions à 50% chacun...

Une indemnisation encadrée par la réglementation européenne
Depuis une douzaine d’années, le règlement (CE) n° 261/20041, constitue l'une des réalisations les plus retentissantes de la politique de transports européenne défendant les droits des passagers. Il oblige notamment les compagnies aériennes à indemniser les passagers victimes de refus d’embarquement, de retard important ou d’annulation de vol.

Face au manque d’informations fournies par les compagnies aériennes sur ce sujet, et à un processus de demande d’indemnisation souvent compliqué, AirRefund propose aux voyageurs de gérer, en leur nom, l’intégralité de leur démarche d’indemnisation auprès des compagnies aériennes. Les données figurant dans le tableau proviennent des bases de données d’AirRefund, qui recense l’ensemble des vols ayant subi un incident, et reposent sur les demandes d’indemnisation que la société a géré.

 

A propos d’AirRefund
AirRefund est un acteur européen de premier plan en matière d’indemnisation des passagers du transport aérien victimes d’annulation de vol, de surbooking ou de retard supérieur à 3 heures. En application des réglementations internationales, européennes et nationales, AirRefund propose aux voyageurs de gérer, en leur nom, l’intégralité de leur démarche d’indemnisation auprès des compagnies aériennes.
Le service, qui s’adresse aux voyageurs d’affaires comme aux particuliers, est conçu pour être simple et transparent : le dossier est intégralement constitué en ligne et AirRefund ne se rémunère qu’en cas de succès.
Née en 2013 la société est présente en Suisse, France, Espagne et au Royaume-Uni. Elle compte parmi ses clients de grandes multinationales et des professionnels du voyage.
Pour plus informations : www.airrefund.com/fr/

 

 

Top