OpenDataSoft conclut son annee sur les chapeaux de roues

Retour à la liste

opendatasoft-medium.jpg

 

1 an après sa levée de fonds, OpenDataSoft conclut son année sur les chapeaux de roues et dévoile ses grandes ambitions pour 2018

 

Avec un tour de table de 5 millions d’euros en octobre 2016,  une croissance de 75% de son revenu mensuel, l’entreprise a réalisé ses ambitions en renforçant ses équipes et en intensifiant sa présence dans plus de 16 pays… OpenDataSoft dresse un bilan très satisfaisant.

 

Paris, le 17 janvier 2018 - En octobre 2016, OpenDataSoft, éditeur de la première solution conçue pour la diffusion et la valorisation de données structurées et d’APIs, levait 5 millions d’euros auprès d'Aster Capital, Salesforce Ventures, Aurinvest et la Caisse des Dépôts avec pour objectif de renforcer ses équipes en France et aux États-Unis et de dynamiser sa croissance à l’international.

Aujourd’hui, la société dévoile le bilan d’une année qui a tenu toutes ses promesses, ainsi que ses ambitions pour les douze prochains mois.

Un an après la levée de fonds, le bilan

Des équipes renforcées en France et aux Etats-Unis

L’équipe OpenDataSoft compte aujourd’hui près de 60 personnes (45 fin 2016) dont 8 collaborateurs sur le sol américain (un bureau à Boston et des équipes en Caroline du Nord et en Californie). La levée de fonds de novembre 2016 a notamment permis d’amplifier la force commerciale aux Etats-Unis mais aussi au sein du bureau parisien. Plusieurs profils ont ainsi été recrutés pour adresser de nouveaux marchés (immobilier, banque, télécommunications, etc.), renforcer le leadership d’OpenDataSoft sur le secteur public européen et le secteur des utilities (transport, énergie et eau), et consolider la relation avec ses clients.

Une présence internationale accrue

L’année 2017 a vu la présence d’OpenDataSoft sur le marché européen de l’Open Data significativement augmenter. Plusieurs villes et entreprises ont choisi de s’appuyer sur la solution pour ouvrir publiquement leurs données, notamment en Allemagne (Dormagen, Mannheim), aux Pays-Bas (Eindhoven), au Royaume-Uni (Bristol, Leicester) et en Suisse (les entreprises Swisscom et Swiss Post).

Un certain nombre d’actions à l’image d’Open Data America témoignent également de l’ouverture mondiale progressive d’OpenDataSoft. Pour renforcer sa présence sur le marché américain de l’Open Data, l’entreprise a généré automatiquement un portail pour plus de 500 villes entre 65 000 et 375 habitants. Chaque portail Open Data permet d’accéder à un catalogue de données démographiques, de santé ou de transport, lesquelles sont par ailleurs mises en avant sous forme de visualisations dans des tableaux de bord.

Aujourd’hui OpenDataSoft compte aujourd’hui plus de 140 clients répartis dans 16 pays, soit une augmentation de 100% par rapport à la fin de l'année 2016 et quatre nouveaux pays conquis en l'espace d'un an (Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse et Espagne).

Une confiance renforcée de la part des grands groupes du secteur privé

2017 fut aussi l’année de la montée en puissance sur le marché de la gouvernance et du partage interne de données. Près de la moitié des clients de l’entreprise utilise aujourd’hui la plateforme pour mieux diffuser des données et des référentiels au sein de leur entité ou auprès de leurs clients et partenaires.

« La levée de fonds nous a donné davantage de légitimité auprès des grands groupes de l’industrie et des services. Des relations contractuelles ont notamment été nouées avec Schneider Electric, Solvay, ou encore Air Liquide ».

Jean-Marc Lazard, président d’OpenDataSoft

Quelles ambitions pour l’année 2018 ?

Mettre en réseau les acteurs de la valorisation des données

Encouragée par l’essor de son expansion internationale en 2017, la société a désormais pour ambition de créer de nouveaux ponts entre les grandes métropoles européennes qui ont déjà ouvert leurs données et celles qui seront amenées à le faire en 2018.
En interconnectant ainsi tous ces producteurs de données, mais aussi en poursuivant le développement d’un solide réseau de partenaires internationaux et de réutilisateurs de données, OpenDataSoft compte bien intensifier sa présence dans les pays qu’elle occupe déjà et conquérir de nouveaux territoires (Amérique Latine, Afrique et Asie) et marchés verticaux (assurance, retail, etc.).

Voir au-delà de l’ouverture

Ces dernières années, les entreprises, les organismes publics et les territoires ont été de plus en plus nombreux à rendre leurs données disponibles au plus grand nombre via un portail Open Data dédié ou national. Cette démocratisation accrue de l’accès aux données est une excellente nouvelle mais ne doit pas faire oublier la vraie finalité du partage de données.

« La valeur des données réside uniquement dans l’usage qui en est fait. Nous voulons aider nos clients à faire de l’ouverture des données non pas un objectif en soi, mais un moyen de donner naissance à de nouveaux businesses et services concrets pour leur écosystème. En leur permettant de standardiser et partager facilement des données auprès de leur réseau de collaborateurs, partenaires, clients ou citoyens, OpenDataSoft offre à ses clients la possibilité de juger précisément du potentiel économique et social de leurs données, tout en mobilisant rapidement une communauté d’acteurs capables de les réutiliser intelligemment ».

Jean-Marc Lazard

Cette volonté de considérer l’ouverture des données au prisme des usages sera un marqueur fort de l’accompagnement des clients d’OpenDataSoft durant les années à venir. Pleinement inscrit dans l’ADN de l’entreprise depuis ses premiers pas en 2011, l’Open Data constitue désormais moins une spécialité qu’un savoir-faire précieux sur lequel s’appuyer pour répondre aux problématiques métiers et structurelles des organisations.

 

A propos d’OpenDataSoft
Créée en 2011, OpenDataSoft développe une plateforme en ligne complète conçue pour la transformation rapide et économique de tous types de données en services innovants (APIs, visualisations de données, monitoring en temps réel) sans aucune limite de volumétrie. Sa mission : faciliter la publication, le partage et la réutilisation de données et d’APIs par les utilisateurs métiers. Basée à Paris et à Boston, OpenDataSoft compte parmi ses clients Total, Enedis, GRDF, Suez Environnement, le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la Région Île-de-France, la Ville et le Comté de Durham (NC, USA), SNCF, Veolia, m2ocity, ou encore Citilog. Plus d’informations sur www.opendatasoft.fr ou sur Twitter : @opendatasoft_fr





 

Top