1. Home
  2. Press releases
  3. #Hydrogène : Delta-EE dévoile une nouvelle étude et une offre unique en Europe

#Hydrogène : Delta-EE dévoile une nouvelle étude et une offre unique en Europe

Selon le cabinet, l’Europe atteindra 2,7 GW de capacité de production en hydrogène vert en 2025 

Paris, le 8 juin 2021 – Delta-EE, cabinet européen de recherche et de conseil spécialisé dans la transition énergétique, révèle aujourd’hui son étude inédite sur “le marché de l’hydrogène vert en Europe”. Cette première édition est le fruit des recherches du nouveau pôle d’experts dédiés à l’hydrogène de Delta-EE, intitulé “Global Hydrogen Intelligence Service”. Grâce à la nouvelle offre de Delta-EE, toutes les parties prenantes peuvent désormais bénéficier de données et d’analyses exclusives sur l’hydrogène vert, un secteur énergétique stratégique et en pleine évolution. 

D’après les analyses de Delta-EE, le marché de l’hydrogène vert atteindra les 2,7 GW en 2025. C’est près de 50 fois les capacités de production créées ces dernières années ! Si ce marché connaît une croissance phénoménale, c’est néanmoins loin d’être suffisant pour atteindre les objectifs de l’Union Européenne, fixés à 6 GW en 2024. 

L’hydrogène vert en Europe : État des lieux

Au cours des dix dernières années, les activités autour de l’hydrogène propre se sont multipliées en Europe. A date, le territoire compte 67 projets opérationnels avec des électrolyseurs dans 13 pays au total. Ainsi, l’Europe peut produire 56 MW, soit environ 4 700 tonnes d’hydrogène vert par an. La moitié de cette production est consommée par l’industrie des transports et environ un tiers est utilisé pour décarboniser des applications industrielles, telles que le raffinage pétrochimique. 

Aujourd’hui, l’Allemagne est le pays leader en matière d’hydrogène. Le pays assure près de la moitié de la production européenne, tandis qu’aucun autre pays n’atteint individuellement les 10 MW. Toutefois, le secteur est en pleine expansion. En effet, des projets de grande envergure sont prévus cette année notamment en Espagne, aux Pays Bas et au Danemark et vont permettre d’atteindre les 10 MW d’ici 2022 et 100 MW en 2025. 

Pour porter cette croissance, les principaux fabricants d’électrolyseurs, comme Nel Hydrogen, ITM Power, Cummins et McPhy, construisent tous de nouvelles usines capables de produire des centaines de MW, voire des GW par an.

En matière d’hydrogène vert, le bilan est mitigé. On peut se réjouir de la croissance rapide de cette technologie clé pour atteindre les objectifs de zéro émission carbone. Mais  on est encore très loin des objectifs nationaux et européens extrêmement ambitieux qui ont été fixés”, déclare Arthur Jouannic, Directeur du bureau français de Delta-EE. 

Aujourd’hui, le marché de l’hydrogène vert est embryonnaire. Les projets en cours sont presque entièrement financés par l’UE ou par des fonds nationaux et les parties prenantes ciblent les secteurs d’utilisation où les aides publiques sont les plus élevées. A ce stade, le marché est totalement dépendant des énormes capitaux mis à disposition par le Green Deal européen et par les diverses stratégies nationales en matière d’hydrogène”.

Global Hydrogen Intelligence Service” : la nouvelle offre sur-mesure de Delta-EE

Inauguré en Juin 2021, le nouveau “Global Hydrogen Intelligence Service” de Delta-EE inclut l’analyse de centaines de données relatives aux projets de production, au stockage et à l’utilisation finale de l’hydrogène vert. Il vient renforcer l’expertise de Delta-EE dans les  nouvelles énergies, en particulier pour la décarbonisation des transports et du chauffage (principaux secteurs énergivores). 

En tant que cabinet précurseur, cela fait déjà quelques années que nous analysons l’hydrogène  via d’autres prismes. Par exemple, nos études sur le chauffage ont permis d’étudier le potentiel des systèmes de chauffage résidentiels hybrides hydrogène/pompe à chaleur. Nos travaux sur les transports électriques se sont aussi penchés sur les applications de décarbonisation, notamment pour les bus. 

À mesure que l’hydrogène s’impose comme un élément clé des efforts de décarbonisation dans le monde, il est logique de centraliser et de formaliser cette expertise via un service à part entière. Désormais, tous les acteurs de l’hydrogène vont pouvoir bénéficier de données stratégiques et d’un accompagnement personnalisé, pour investir au mieux cette énergie d’avenir”, conclut Arthur Jouannic. 

Visuels de l’étude “hydrogène” de Delta-EE : ici

En savoir plus sur le Global Hydrogen Intelligence Service” : ici

Méthodologie 

Pour réaliser cette étude, Delta-EE a interrogé un panel composé de plus de 50 entreprises tout au long des 12 derniers mois. Objectif : collecter leurs retours d’expérience et leurs visions du marché de l’hydrogène vert. Ces éléments ont ensuite été couplés aux données propriétaires et aux analyses existantes de Delta-EE, réalisées par son équipe d’experts dédiés.

Menu