1. Home
  2. Press releases
  3. Etude Delta-EE sur le marché du chauffage en France (2021-2024)

Etude Delta-EE sur le marché du chauffage en France (2021-2024)

Quelles perspectives suite au cumul d’annonces gouvernementales ?  

Poussé par les objectifs étatiques de décarbonisation du parc immobilier, le marché des pompes à chaleur va augmenter de 17% par an et devenir l’un des principal moyen de chauffage des Français dès 2024

 

Paris, le 8 février 2021 – Pour signer la fin des passoires thermiques et garantir des logements plus durables et respectueux de l’environnement, le gouvernement français a décidé de frapper fort. 

Entrée en vigueur en début d’année, la nouvelle réglementation RE2020 enclenche le retrait progressif des systèmes de chauffage au gaz dans tous les bâtiments neufs. Autre point de rupture : l’interdiction totale d’installer des chaudières au fioul à partir de 2022. 

À la suite de ces annonces majeures, Delta-EE, cabinet européen de recherche et de conseil spécialisé dans la transition énergétique, révèle sa dernière étude sur “le marché du chauffage en France”. 

L’occasion d’évaluer l’impact des nouvelles réglementations sur les équipements en chauffage des Français, pour les logements individuels et collectifs, neufs et rénovés. 

Voici les 3 principaux enseignements : 

 

  • Le gaz, grand perdant des annonces du gouvernement … 

 

Principale victime désignée des nouvelles réglementations entrées en vigueur : le gaz. 

A cet égard, Delta-EE estime que :

  • Les installations de chaudières à gaz pour les logements neufs seront divisées de plus de moitié (-55%) entre 2021 et 2024. 
  • La décroissance du marché des chaudières à gaz correspondrait à une baisse de 6% par an en moyenne sur la période 2021-2024. 
  • Pour un marché qui comptabilise environ 550 000 ventes en 2019, cette baisse équivaut à 400 millions d’euros de moins en chiffre d’affaires pour les professionnels entre 2019 et 2024

 

 

  • … à la faveur des pompes à chaleur électriques (PAC) 

 

Aujourd’hui, la France est l’un des marchés les plus importants et les plus prometteurs d’Europe pour l’électrification de la chaleur. Elle est notamment le premier pays où les PAC commencent à remplacer le gaz.  Selon l’étude Delta-EE :

  • Le marché des PAC pour les bâtiments neufs va augmenter de 24% en seulement 3 ans (entre 2021 et 2024). Ainsi, environ 110 000 PAC seront installées en 2024. 
  • Pour le marché de la rénovation, environ 440 000 PAC seront installées en 2024, soient deux fois plus qu’en 2020 (environ  220 000 installations enregistrées)

 

 

  • Une électrification du marché du chauffage souhaitable, mais qui n’est pas sans réserves 

 

  • Une rénovation au niveau des isolations qui reste trop lente et qui ne met pas fin à la problématique des passoires thermiques. De ce fait, l’équipement de PAC perd en efficacité pour accélérer la décarbonation du parc immobilier
  • L’impact de la crise sanitaire peut se transformer en frein pour toute une filière : 
    • sur la formation / recrutement de professionnels qualifiés 
    • sur l’approvisionnement de pièces et composants ad-hoc

 

En effet, pour Arthur Jouannic, Directeur du bureau français et Responsable du développement commercial en Europe chez Delta-EE

“Le développement du marché de la PAC  est une très bonne chose, mais les investissements du gouvernement en termes d’isolation ne sont pas au rendez-vous. Aujourd’hui, la rénovation au niveau des isolations reste trop lente.  Du coup, si l’on se contente d’installer des pompes à chaleur dans des logements isolés et des passoires thermiques, c’est totalement contre productif pour la décarbonisation du parc immobilier”, affirme-t-il. 

“Enfin, avec plus de 15% de croissance par an pour le marché de la PAC, de nombreux problèmes naissent : la qualité des installations doit être améliorée et la profession doit compter plus d’installateurs certifiés. A cause de la crise sanitaire de la COVID-19, de nombreux composants de PAC commencent à manquer car beaucoup sont fabriqués en Asie où les usines peinent à travailler à plein régime. Cela risque de freiner la mise en place de ces installations dans les années à venirconclut Arthur  Jouannic.

 

Méthodologie 

Pour réaliser cette étude, Delta-EE a interrogé un panel composé de plus de 50 entreprises (fournisseurs d’énergie, industriels du chauffage, associations, installateurs, etc.) tout au long de 2020. Objectif : collecter leurs retours d’expérience et leurs visions du marché du chauffage. Ces éléments ont ensuite été couplés aux données propriétaires et aux analyses existantes de Delta-EE, réalisées par son équipe d’experts. 

A propos de Delta-EE

Delta-EE est un cabinet de recherche et de conseil spécialisé dans les énergies renouvelables. Pionnier sur son secteur, Delta-EE accompagne les entreprises depuis plus de 15 ans en les aidant à développer les meilleures stratégies, business model et propositions commerciales pour accélérer la transition énergétique à grande échelle. Avec plus d’une centaine de ressources documentaires à son actif (études, bases de données, livres blancs, podcasts, webinaires…), Delta-EE est une véritable Encyclopédie Verte 2.0. Les experts Delta-EE permettent aux clients – grands comptes comme PME et startups – d’accéder à des données et des analyses exclusives sur leurs marchés, afin de mieux piloter leurs investissements et accroître leur compétitivité. Delta-EE a son siège social à Édimbourg et possède des bureaux à Paris, Londres et Cambridge. 

Pour en savoir plus sur Delta-EE, veuillez cliquer ici

Contacts presse Delta-EE

Agence StoriesOut

Pauline Rossin : 06 67 41 20 12 – paulinerossin@127.0.0.1

Menu