Retour à la liste

smiile.png

Etude congrès USH :
77% des bailleurs sociaux souhaitent que le logement social se réinvente

 

Paris, le 27 septembre 2018 - Depuis quelques années les législations sur le logement social ne cessent de bousculer le paysage urbain. Entre la ponction du gouvernement sur les recettes des HLM via la baisse des loyers imposée pour compenser celle des APL ou le projet de loi Elan, ces réformes changent en profondeur l’organisation des logements sociaux en France.
A l’occasion du congrès USH qui se tient à Paris du 9 au 10 octobre prochain, Smiile, le 1er réseau social de voisinage a réalisé une étude* avec l’institut de sondage YouGov, auprès de plus de 200 bailleurs, qui lève le voile sur les nouveaux enjeux des bailleurs sociaux et leurs principales observations.

Avec plus de 4,5 millions de logements sociaux en France et alors que la définition du rôle et des missions des organismes HLM est au coeur des débats, les bailleurs sociaux ne veulent plus se contenter de gérer et de développer leur parc de logements sociaux, ils devront  innover.

Le logement social, un secteur qui doit se réinventer
D’après l’étude près de 8 bailleurs sociaux sur 10, soit 77% estiment que le logement social en France doit se réinventer face aux législations annoncées. Pour 64% d’entre eux, ces changements vont pousser le logement social à innover davantage, un aubaine pour les acteurs de l'écosystème de répondre aux nouveaux besoins des locataires.

Pour les bailleurs sociaux, innover dans le logement social passe avant tout par de nouvelles initiatives dédiées au mieux vivre au sein de leurs parcs immobiliers (35%) avant même les nouveaux modèles économiques (28%) et de nouveaux procédés ou matériaux de construction (21%). L’enjeu pour eux aujourd’hui se trouve dans le bien être quotidien.
Dans ce contexte et pour réaliser des économies de fonctionnement, ils considèrent qu’ils devront réduire leurs marges (35%), innover davantage (31%), ou encore adopter des méthodes plus collaboratives (30%).

Le digital, la clef pour une meilleure communication
La grande majorité des bailleurs sociaux (71%) s‘accordent à dire que la création, le maintien et l'animation du lien social au sein des résidences sont des missions des organismes HLM. C’est pourquoi le digital peut apporter selon eux plus de dialogue et une meilleure communication entre : le bailleur et les locataires (33%), ainsi qu’entre les habitants (27%), mais aussi plus de solidarité et d’entraide (24%). Une véritable clef de voûte pour les bailleurs et les locataires.

Une des solutions plébiscitée à 82% serait la mise en place d‘un réseau social de voisinage pour améliorer le mieux-vivre ainsi que pour faciliter le quotidien au d’échanges de services pour 84% des répondants.

Retrouvez l’étude complète sur ce lien

*Etude réalisée en septembre 2018 sur un panel de 201 bailleurs sociaux en France

À propos de Smiile
Fondé à Saint Malo en 2014 par David Rouxel, le réseau social Smiile aux 400 000 utilisateurs affirme clairement sa mission : faciliter le partage au quotidien. Grâce à lui, les habitants d’un même quartier ou d’une même ville peuvent mutualiser des objets ou échanger des services en toute confiance. Il génère des économies et apporte de nombreux services participatifs. Véritable connecteur, Smiile regroupe tous les acteurs de la vie locale sur une seule et même plateforme : habitants, collectivités, commerces de proximité, associations, et acteurs collaboratifs.

 

Top